18/03/2020

Nerudia, notre centre de recherche et de développement pour les produits de nouvelle génération (NGP), vient de recevoir une nouvelle reconnaissance en matière d'innovation.

L'équipe basée à Liverpool figure parmi les 100 premiers déposants de l'Office européen des brevets (OEB) en 2019. Nerudia travaille aux côtés de l'équipe scientifique du Groupe Imperial Brands afin de développer en permanence notre savoir et de mettre au point des produits à base de nicotine présentant un profil de risque moins élevé que le tabac combustible traditionnel.

Notre portefeuille de produits moins nocifs comprend les cigarettes électroniques et liquides Myblu, le tabac chauffé Pulze et la nicotine orale sans tabac ZoneX.

Nerudia a déposé 335 brevets auprès de l'OEB l'année dernière, le plaçant au 62e rang d'un classement à la tête duquel se positionnent les géants mondiaux de l'électronique Huawei, Samsung et LG.

De toutes les entreprises britanniques, Nerudia a déposé le deuxième plus grand nombre de demandes de brevet, après Rolls Royce. Pour plus d'informations, visitez le site Web de l'OEB.

"Nous avons consciemment créé un environnement où nos employés se sentent en confiance pour remettre en question la manière dont les choses ont toujours été faites et à envisager une meilleure façon de faire", a déclaré Chris Lord, co-fondateur de Nerudia et directeur de l'innovation du groupe Imperial Brands.

"La propriété intellectuelle joue un rôle énorme pour garantir qu'Imperial reste un leader dans le domaine de la nicotine, et pour que nous conservions notre rôle à l'avant-garde de la création de produits qui offrent un meilleur avenir aux fumeurs adultes et, ce faisant, en réduisant le profil de risque des produits contenant de la nicotine", a-t-il déclaré.

Nerudia s'est classée huitième pour le nombre de demandes de brevet déposées auprès de l'Office britannique de la propriété intellectuelle en 2018, juste une position en dessous de la célèbre entreprise d'innovation technologique Dyson.